Pourquoi s’inscrire à un stage d’encaustique ?

Où je parle un peu de mon parcours

J’ai toujours été passionnée par la couleur, peindre m ‘a toujours semblé être quelque chose de naturel… un langage parmi d’autres, une façon de créer du beau, de s’exprimer, de donner à montrer ce qui ne peut se dire.
Depuis mon enfance, je baigne dans la couleur : enfant je m’incrustais dans l’atelier de ma mère qui peignait méticuleusement des scènes naïves. J’adorais l’odeur de la térébenthine… Ma grand-mère paternelle était droguiste, et tenait un magasin à l’ancienne, où les peintres-décorateurs venaient s’approvisionner. Pigments, liants, colle, brosses à peindre… Je passais des heures à explorer les tiroirs aux noms mystérieux comme « carnauba », gomme laque », « outremer », « vermillon »…

Pour faire court, je n’ai pas pu faire l’école des Beaux-Arts, et je me suis donc formée seule, en suivant quelques ateliers. J’ai essayé toutes les techniques possibles : la gouache, l’aquarelle, l’huile, l’acrylique, la gravure, la terre et le modelage… et l’encaustique.

La découverte

Lorsque j’ai découvert la peinture à la cire chaude, un nouveau monde est apparu, avec tellement de possibilités que s’en était enivrant.  J’ai donc TOUT essayé, enfin presque… les couleurs qui fondent entre elles, la gomme laque qui permet d’obtenir des effets émaillés, le grattage, la gravure, l’huile  par dessus, le dessin par dessous, les assemblages et les collages… Ces expériences n’ont pas produit de chef d’oeuvre, je  le reconnais ! Ce fut bien sûr intéressant, passionnant, décourageant, surprenant, et j’ai gaspillé pas mal de cire (oups !) et du temps, du temps, du temps…

Exemple probant de « trop de tout » 🙂
Grattage, collage de boulettes de cire colorée, gomme laque et j’en passe !

Collection de boulettes de grattage… à recycler !

Le  plus ardu a sans doute été de me restreindre, et de garder uniquement les techniques qui servent mon propos. Dans l’expression « peindre à l’encaustique », le mot le plus important reste « peindre ».

Pourquoi s’inscrire à un stage ?

Depuis plusieurs années, les stagiaires que j’ai le plaisir de former ont généralement une pratique artistique déjà éprouvée. Ils cherchent dans l’encaustique un procédé qui enrichira leurs moyens d’expressions habituels.
C’est le bon deal… La peinture à l’encaustique n’est pas vraiment la bonne technique pour faire ses débuts ou apprendre à peindre. Il y a trop de paramètres à maîtriser, principalement la chaleur, la matière qui se fige. Pour couronner le tout, les peintures qu’il faut fabriquer soi-même ( sauf si vous allez voir notre boutique ^^)
Un stage chez Couleurs & C° est un investissement… rentable. Le stage de 2 jours permet de vous lancer dès votre retour à l’atelier, de pratiquer, et au final de prendre plaisir à peindre avec ce merveilleux médium. 

 

Stagiaires d'une formation peinture à l'encaustique
Stage de La Terrasse chez G. Bordignon

6 Responses

  1. Avatar
    Martine Bessière
    | Répondre

    Je suis effectivement intéressée par un stage à Clamart qui se trouve juste à côté de chez moi.
    Je préfèrerais bien sûr aller à Romans mais c’est toute une organisation.
    J’ai une (peut être plusieurs) qui serait intéressée par le stage à Clamart.
    Bien à vous,
    Martine

  2. Avatar
    BESSIERE
    | Répondre

    Bonjour,
    Je suis intéressée par un de vos stages. J’habite en région parisienne. Le lieu de stage est-il facilement accessible en train ?
    Peut-on se loger facilement à proximité ?
    Pouvez vous me communiquer le tarif des stages ?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Bien à vous,
    Martine Fessière
    Sèvres (92)

    Je viens de commander votre livre et un une plancha !

    • Avatar
      Sophie VM
      | Répondre

      Bonjour Martine
      Merci pour votre commentaire ! Romans est facile à rejoindre en TGV (gare de Valence TGV), et il y a tout ce qu’il faut pour se loger. Je vous envoie par mail un document d’inscription. D’ici peu, Joëlle Normand donnera des stages à Clamart… elle fini sa formation. Le déroulement sera sans doute différent, mais cela peut vous intéresser d’aller à une séance plus proche de chez vous…

  3. Avatar
    Normand
    | Répondre

    Mon stage terminé, je suis rentrée chez moi avec un bagage en plus «  le monde de l’encaustIque ». Sophie est généreuse dans ses conseils, ses idées, son accompagnement.
    Je n’ai qu’un conseil à donner, inscrivez-vous. C’est vraiment captivant dans le sens où il y a tellement de choses à découvrir et à tester.
    Merci Sophie et à très bientôt probablement.

  4. Avatar
    Blin
    | Répondre

    Bonjour, Je suis très tentée par la découverte de la peinture encaustique qui je pense nourrira ma pratique . J’ai deux questions : ou se dérouleront les stages en 2019 ( j’habite Paris) et avez vous déjà les intitulés. Au plaisir de vous lire.

    • Avatar
      Sophie VM
      | Répondre

      Bonjour Patricia, j’ai mis à jour la page « Nos formations » où vous trouverez les dates de stage pour 2019. Ils se déroulent en général à Romans sur Isère (26). Ces stages n’ont pas d’intitulé autre que « s’initier à l’encaustique », mais je propose toujours d’adapter l’enseignement aux besoins des participants. N’hésitez pas à me poser vos question par mail : couleursco26@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *